• Anne-Laure Dallet

Australie, brasier géant

Mis à jour : janv. 15

L'Australie... un sujet pas très drôle.

Je ne m'étendrais pas sur les causes (du moins très peu tellement elles sont nombreuses!) ou leçons de morale, j'aimerais par contre vous encourager à bien demander que ce que vous entreprenez (actions subtiles, prières etc) soient autorisées et que tout cela soit annulé si non-autorisé. Vous pourriez faire plus de mal que de bien.

Il me tenait à coeur de vous partager les infos que j'ai eu de mes guides concernant cette actualité. J'ai vu de nombreux appels à la prière pour faire stopper les flammes, je n'ai répondu à aucun. Chaque fois, mon chakra du coeur se fermait, je "savais" que je ne devais pas répondre favorablement mais je ne savais pas le pourquoi. C'est ce qui m'a poussé à consulter mes guides. Effectivement les feux sont gigantesques mais ce n'est pas sur ce point que moi, et d'autres, sommes amenés à aider. En effet, la Terre a ses raisons. Certains diront qu'elle se fâche, d'autres qu'elle se recycle, personne ne mentionne qu'elle accouche!

C'est comparée à une femme bientôt mère que les guides m'en parle: "Demanderais-tu à une femme en train d'accoucher de stopper son travail? La douleur n'est qu'un symptôme pour une délivrance. Laisse-la travailler."

- Ne pas intervenir sur le feu en lui-même... mais alors pourquoi sommes nous si nombreux à être fatigués, à passer de mauvaises nuits? "Vous travaillez en subtil, chaque nuit, aux-côtés des pompiers et des bons samaritains locaux, afin de les aider à rester vigilants, à avoir une intuition plus fine, à avoir des réflexes plus aiguisés pour leur éviter le piège des flammes."

- Les animaux? Ils font partie de ma mission de vie, pourquoi ne les vois-je pas quand j'aide? "Ils sont déjà aidés à 98% au transfert."

Le flash qui suivi était sans appel: La Nouvelle Terre, c'est donc là qu'ils sont partis. Pour la plupart, leur âme n'était déjà plus là avant que le corps ne subisse des dégâts.


Les faits sont gravissimes, les conséquences, on ne les connait sans doute pas encore toutes mais quel réveil des consciences! Quelle entre-aide! Un appel aux couturières françaises pour fabriquer des poches pour les bébés kangourous rescapés, des pompiers du monde entier qui viennent en renfort, les appels aux dons... et moins vu dans les médias: le zéro pointé d'une société de consumérisme à tout prix et la compréhension mondiale que ce système ne fonctionne pas!


Un peu sans rapport, il y a un chiffre qui m'a choqué, non par sa grandeur mais par sa comparaison qui lui a donné un réel sens. 500 millions animaux tués en Australie par les feux, oui c'est énorme. 500 millions c'est aussi le nombre d'animaux d'élevage tués tous les 3 jours pour les consommer*. Jamais je n'avais pris conscience de l'ampleur du marché de la viande, vous savez, ce marché qui pollue +++ et qui utilise 70% des terres cultivables. 1kg de viande c'est l'utilisation de 15000L d'eau. Peut-on réellement nier que tout est lié? J'étais déjà végé avant cela mais je viens d'ouvrir les yeux et ça pique. Eveil douloureux mais éveil nécessaire. [J'ai pris cet exemple car bien sûr ce mode alimentaire n'est pas responsable, à lui seul, du réchauffement climatique, mais les scientifiques ont démontrés que c'est le changement que chacun peut faire et qui aurait le plus d'incidence, comparé à nos moyens de transport, les ampoules électriques que l'on utilise etc].


Devenir végé (par choix et conviction sinon c'est foutu d'avance), passer au zéro déchet, rouler en covoit, bannir le plastique, baisser le chauffage la nuit, trier pour recycler, manger bio et local, etc... peu importe le petit pas dans le chemin écologique, on ne peut pas être parfait, on ne peut pas agir sur tous les pans. Mais si chacun des 7 milliards d'humains que nous sommes, nous faisons un petit peu, ça sera déjà beaucoup.


* Beaucoup s'interrogent sur ce chiffre! Après recherches, et en l'actualisant avec les estimations basses, soit 65 milliards d'animaux par an, il concerne la consommation mondiale et comprend tous types d'animaux (viande+poisson+oiseaux)... un peu comme les feux en Australie qui ne font aucun détail. source