• Anne-Laure Dallet

Canalisation des guides

Mis à jour : 4 févr. 2019

#message #actualité #vibrations

(image de Iurie Belegurschi)


C'est dans le cadre d'une guidance que les informations sont arrivées. Etant un message d'ordre général, il concernera bon nombre d'entre nous.

Sachez que si cela peut vous rassurer sur ce qui se passe en ce moment, nous sommes beaucoup à être chamboulés, c'est normal. Déjà qu'en temps normal l'hiver c'est jamais très fun, là c'est pire car là-haut, ils ont commencé les règlages pour nous aider au passage de la nouvelle terre. Il faut donc que le corps s'habitue à de nouvelles vibrations. L'impression d'être plus ou moins divisé en 2, sur deux endroits en même temps, de tanguer, d'être à côté de nos pompes, plus fatigué, limite dépressif, (liste non exhaustive)... c'est normal. Ce n'est que passager et ce sont les symptômes de tout ça. Ca a commencé depuis le début de l'année avec la nouvelle lune, ça continue sur février. Bon courage!

"C'est pour ça que les changements ont été décidés pour votre hiver. Si vous écoutez le rythme de la nature, qui est aussi votre rythme naturel, vous saurez prendre soin de vous le mieux possible. Ralentissez, on ne vous demande pas de courrir partout pour une vie appelée active, on vous demande de vibrer à l'unisson avec vos nouvelles fréquences. Car vous serez les premiers à passer, mais nous devons vous préparer, le choc serait trop grand sinon puisque vous cotoyez encore des personnes qui ne passeront pas et qui, au quotidien, abaissent vos fréquences. Considérez cela comme une aide, comme une main qui vous tient fermement au lieu de vous laisser tomber. Certes, cela peut être gênant, épuisant et très inconfortable pour les plus sensibles d'entre vous mais c'est parce que nous veillons sur vous que vous pouvez ressentir toutes ces perturbations. La majeure différence est que cette fois-ci, ces perturbations ne sont pas externes à vous, mais au sein de vous-même. C'est pour la suite, nous vous préparons. Patience et n'hésitez pas à vous reposer, cela est nécessaire à la bonne intégration de ces nouvelles énergies en place."


Bon alors, on hiberne quand?


En conférence, on me pose souvent la question de ce que je pense des extinctions des espèces, ce qui se passe massivement ces temps-ci. Je n'en pense rien, la plupart d'entre elles sont en transition vers, entre autre, la nouvelle terre, ce n'est donc pas une disparition au même sens qu'une mort. Les animaux étant, de coeur, bien plus purs que nous, leur fréquence est également plus haute, ils sont donc les premiers à transiter. Les symptômes et l'inconfort que nous ressentons aujourd'hui a été ressenti chez les animaux aussi. J'ai le souvenir d'un chien qui m'en a parlé l'an dernier, en tant que "surveillant" sur la nouvelle terre. Il devait faire des aller-retours là-bas. Si psychologiquement, il était très enjoué de cette fonction, physiquement, il était très mal, au point que ses gardiens se sont demandé s'il n'allait pas décéder. Le chien leur a indiqué qu'il s'agissait simplement de réglages, qu'il lui fallait apprendre à gérer ça et que tout rentrerai dans l'ordre. Effectivement c'est ce qui s'est produit au bout de 3 semaines: tout est revenu à la normale sans explication médicale logique et le chien se porte bien.


Il ne nous reste plus qu'à attendre le printemps... Patience

D'ici-là, prenez soin de vous!

Anne-Laure Dallet