• Anne-Laure Dallet

Quand arrive l'heure du départ

#passage #fin #mort #départ #transit #éternité

En ces temps de "passages" (transits vers l'au-delà), j'accompagne beaucoup de gardiens vers la séparation physique d'avec leurs animaux.


Que ce soit brutal, prévu ou mal accepté, que l'on soit spirituel ou non, certain que la réincarnation existe ou dans le doute, le constat est toujours le même: le départ est un passage difficile pour nos compagnons, mais sans doute encore bien plus pour nous! D'ailleurs je préfère dire qu'ils transitent, question d'évolution car de l'autre côté, ils cheminent encore et en espérant que cela puisse vous réconforter, sachez que le lien d'amour qui vous unit ne s'éteint jamais.


La grande question que beaucoup se posent est de savoir déterminer le bon moment pour aider son animal à partir.

Souvent cette interrogation surgit quand l'animal arrive au bout du chemin: handicapé, vieux, malade, fatigué, qui souffre, qui a des difficultés à manger, se laver ou à se mouvoir... Cela n'est pourtant pas un signe de leur départ! 

Un changement d'habitude (l'animal se réfugie dans la solitude), une apathie globale (l'animal reste inerte), une perte de poids, l'absence de réaction face à la stimulation (jeu, friandise...), ces signaux peuvent vous alerter, mais il manque le principal. 

Mais alors: Quand les aider à transiter?


Je rappelle que le moment précis du transit est défini par l'accord entre l'âme de l'animal et l'âme de son gardien. Personne d'autre n'intervient dans cette décision, c'est pourquoi vous devez avant tout écouter votre coeur! Si vous avez entendu votre intuition mais que vous avez besoin d'en savoir plus, voici à ma connaissance, LE signe qui alerte sur le moment où l'animal se résigne: il arrête de s'alimenter et ne va plus à sa gamelle.


Cette réaction est bien différente d'un animal qui cherche à s'alimenter en allant à sa gamelle mais qui a du mal à s'alimenter ou rend le contenu. Dans ce cas, c'est plutôt un problème de santé, allez chez le vétérinaire sans tarder! En cas de doute persistant, il reste toujours la possibilité d'une communication avec votre fidèle compagnon mais tout ceci devrait déjà bien vous éclairer.


Evidemment, tous ces départs sont tristes pour les gardiens, chacun d'entre eux aime son animal, son ami, son confident, parfois même son sauveur. Pourtant les messages de ceux qui s'en vont de l'autre côté sont toujours si emplis d'amour,

d'espoirs, de tendresse et de bienveillance pour le futur de leurs humains qu'il m'est difficile de rester de marbre devant tant de sagesse et de compassion. Alors certes, le deuil est une étape nécessaire mais s'il n'y avait qu'un message à vous transmettre de la part de tous ceux qui ont transité:

"Pensez à retrouver le sourire. Ils sont encore là car rien n'est éternel, sauf l'âme." <3