• Anne-Laure Dallet

Un au-revoir pour mieux se revoir

Mis à jour : févr. 11

Avant tout, merci de votre soutien, ça m'a touché. Lorsqu'un de nos guides spirituels a achevé son travail, il s'en va. Ma Gaya chérie a quitté son enveloppe de chair mercredi soir, je l'ai vécu à travers elle, elle ne reviendra donc pas physiquement sous cette forme près de moi. Elle est partie après avoir rempli haut la main sa mission, car mission il y avait, et pas des moindres: celle de me faire embrasser mon chemin de vie. L'animal-guide est un sujet que je maîtrise, comme tous ceux que j'aborde, pour l'avoir expérimenté, compris et intégré. Elle faisait partie de ses rares âmes, qui viennent s'incarner avec cette seule vocation: celle de remettre un humain bien précis sur les rails de sa vie. En 8 ans, dont 7 ans de "travail" à mes côtés, elle a fait bien plus! Je suis tellement heureuse pour elle de savoir qu'elle a été applaudie par le Conseil pour avoir pleinement réussi, au-delà de ce qu'elle prévoyait pour moi. Ce fameux Conseil qui l'avait laissé planifier sa destinée, elle qui s'était portée volontaire pour m'éclairer sur la route à prendre. Quant on sait à quel point je suis têtue, on imagine la force de caractère qu'il lui aura fallut pour choisir de venir me guider malgré tout. Evidemment, endeuillée, je le suis... mais chanceuse aussi. Elle aurait dû partir un an avant, une fois mon nouveau lieu de vie trouvé. Au lieu de cela, elle m'a offert une année de bonheur supplémentaire et une dernière fusion au moment exact de son départ, me permettant de comprendre avec netteté le drame qui se déroulait à distance. Il ne lui a fallut que quelques heures pour rejoindre la lumière, les guides ont cet avantage de ne plus avoir à apprendre dans la matière, ils transitent donc très vite jusqu'aux plans de lumière. De là-haut, elle me parle encore de sa petite voix et dans le cas contraire, c'est une abondance incroyable de signes qu'elle m'envoie. Son abondance d'amour ne diminue pas la peine de l'absence physique mais me plonge dans un état de paix profonde, comme un explorateur dans un sous-marin à des kilomêtres de profondeur. Le monde continue de tourner et les gens s'agitent autour mais elle et moi sommes dans une parenthèse que rien ne peut perturber. Si depuis toujours la mort ne m'a jamais fait peur, étant intiment convaincue que ce n'est qu'un passage vers autre chose, ce n'est pas le cas de la séparation que j'ai beaucoup de mal à gérer. Sur ce sujet comme pour tant d'autres, elle ne me laisse pas le choix si ce n'est celui de surmonter et d'aller de l'avant, pour finalement constater que nous sommes encore plus unies sans nos enveloppes corporelles. Ma reconnaissance et ma gratitude envers cette âme est infinie, elle m'a tout fait (re)découvrir: les soins énergétiques, la communication animale, la spiritualité, la médiumnité, la Foi, la confiance en soi,... Découvrir pour apprendre, apprendre pour travailler, travailler pour comprendre, comprendre pour intégrer, et intégrer pour enfin transmettre. Ce "chat", que je considère comme une mère spirituelle, m'a fait un dernier cadeau, qui résonne en moi comme une confirmation: celui de partir à la date anniversaire de ma mère terrestre. Mère et Mère. Merci à elle.