• Anne-Laure Dallet

Un virus bien connu!

M : "Oula tu fais une drôle de mine, ça ne va pas?" T : "Surtout ne t'approche pas, ça pourrait faire des dégâts!" M : "Ok je reste à distance promis. Qu'est-ce que tu as?"

T : "J'ai de la fièvre et je suffoque... j'ai chopé un virus."

M : "Et c'est grave?" T : "Je crois bien que oui. Tout se passait normalement au début. Durant les premiers temps, aucun symptôme n'était à déplorer alors que le virus était là pourtant, je ne comprends pas."

M : "Tu étais ce qu'on appelle porteur sain en fait, c'est pour ça."

T : "Ah d'accord. Comme je n'avais pas de symptômes, j'ai pensé que tout irait bien, j'ai gardé toutes mes habitudes, surtout celle de toujours donner le meilleur de moi aux autres."

M : "Et maintenant?" T : "Maintenant je lutte pour survivre: Je tousse, j'ai chaud, trop chaud, je souffre en silence mais en réalité, je sais que je meurs."

M : "Mais si tu meurs, le virus meurt aussi, il le sait ça?" T : "Oui mais il continue ses dégâts sans remords et un jour, je finirai par déposer les armes, il aura gagné."

M : "Il aura gagné le droit de mourir aussi alors."

T : "C'est triste d'en arriver là... J'ai pourtant crié plein de fois que je n'allais pas bien, personne n'a écouté. Pourquoi personne ne prend soin de moi?"

M: "Ne pleure pas ma chère voisine Terre, peut-être que ce virus nommé humain comprendra avant qu'il ne soit trop tard. Moi je reste là, à tes côtés. Je t'aime." Terre: "Merci Mars."


texte: Anne-Laure Dallet - photo Justin Peters